Pages Menu
Menu

Venue du Vénérable Lama Teunzang

Du Vendredi 1er Mai au soir au lundi 4 mai au matin.

Enseignement des “Instructions Rouges” de Karma Tchagmé Rinpotché

 

Le Vénérable Lama Teunzang nous honorera de sa présence au Jardin de Grande Compassion. Il enseignera jusqu’au dimanche après-midi. Une pratique méditative sera proposée le dimanche soir et le lundi matin pour ceux qui souhaitent y participer. Lama Teunzang partira le lundi dans la matinée.

L’enseignement du Vénérable Lama Teunzang portera sur le texte d’Instructions ‘Rouges’ du Noble et Grand Compatissant comprenant les pratiques essentielles du l’union du Grand Sceau et de la Grande Perfection.

Ce texte fut composé par  ཀརྨ་ཆགས་མེད་རཱ་ག་ཨ་སྱས།  Karma Tchagmé Rinpoché, nommé aussi Tchagmé Raga A Sya (Sans-attachement) (1613-1678)

Le texte est un enseignement très profond comprenant tous les aspects essentiels de la voie afin de progresser sans erreur. Ces instructions comprennent les considérations préliminaires à intégrer pour commencer à établir une assise solide, jusqu’aux aspects les plus essentiels qui vont nous permettre de suivre la voie de façon authentique et sans s’égarer, et de progresser jusqu’à l’Éveil.

Lorsqu’il est question d’Instructions Rouges, cela indique que le texte comprend des instructions cruciales et vitales, comme le sang est vital pour le corps.

 

Très Brève biographie de l’auteur :

L’Accompli et érudit Karma Tchagmé Raga A Sya, Sans-attachement, (1613-1678), est une émanation du disciple de Gourou Rinpotché (Né-du-Lotus) nommé Tchok. Il fut un grand Maître à la fois de la Tradition Nyingma (ancienne) et de la Tradition Kagyu (les quatre continuités de transmission de la Parole de l’Éveillé). Il composa notamment « Les instructions pour la pratique en retraite » (ri chos : litt. enseignements de la montagne) et la « Prière pour renaître en les Champs Purs de Grande Félicité ».

 

Courte biographie

Khédroub Karma Tchagmé, Raga A Sya fut le premier Tchagmé Rinpotché. Sa venue fut prophétisée par Gourou Rinpotché (Né-du-Lotus) dans de nombreux Trésors (enseignements révélés).

 

Le Grand Découvreur de Trésor (terton) Ratna Lingpa prophétisa :

En le lieu de Ngom un être nommé Raga A Sé prendra naissance. Il est la manifestation de Celui-dont-les-Yeux-Embrassent-le-Monde (Tchenrézig). Il y aura treize réincarnations de ce grand être. Quiconque le verra sera libéré en le Pur Champ de Félicité.

Namtcheu Mingyour Dorje prophétisa :

Dans le Champ Pure du Sage Éveillé Lumière Infinie, réside le parfait Avalokiteshvara (Celui-dont-les-Yeux-Embrassent-le-Monde, Tchenrézig), semblable au soleil. Irradiant des rayons lumineux du cœur de Padmasambhava (Gourou Rinpotché, Né-du-Lotus) apparaît Karma Tchagmé qui se manifestera à Ngom, dissipant l’ignorance de tous les êtres. Son émanation est Padma Tchoukyé dans le Champ Pur de Lumière-Infinie ; son émanation est Dro La Sek dans le Champ Pur du Sage Éveillé de médecine ; son émanation est Maja Drenpei Gyaltsen à Ngayab Ling ; toutes ses émanations apparaissent pour le bienfait des êtres.

En ce qui concerne les treize réincarnations de Karma Tchagmé, elles auront le lettre   (A), apparue d’elle-même sur leur front. Comme cela est clairement prophétisé, Karma Tchagmé est l’incarnation des Trois Corps que sont Amitabha (Lumière-Infinie), Avalokiteshvara (Celui-dont-les-Yeux-Embrassent-le-Monde, Tchenrézig) et Padmasambhava (Gourou Rinpotché, Né-du-Lotus). Il y a beaucoup d’autres prophéties précises à son sujet.

En 1613 le premier Karma Tchagmé naquit dans un village appelé Ngom. Son père était Anou Péma Wang de la tribu des Dong Khatcheupa qui étaient les descendants du grand Roi du Dharma Trisong Détsen. Sa mère était Tcheukyong Kyid.

À l’âge de cinq ans, il  reconnut la véritable nature de l’esprit et il amena à la perfection les pratiques de Développement. Au cours de sa neuvième année, il alla à Dzadam pour étudier et il maîtrisa toutes les philosophies et les enseignements quintessentiels et devint ainsi l’un des plus grands maîtres.

De son Maître racine Garwang Tcheukyi Wangtchouk il reçut les enseignements du Grand Sceau (Mahamoudra) et de la Grande Perfection (Dzogtchen). Il resta à son siège principal de Pari Tsé dans le Nédo où il eut des visions de Déités. Les Gardiens de l’Enseignement (Dharmapalas) le servaient comme leur maître. Il avait les signes de réalisations supérieures, la clairvoyance et la puissance. Grâce à ses transmissions de pouvoir (initiations), ses enseignements et ses écrits, nombreux sont ceux qui réalisèrent leur véritable nature. Il soumit de nombreux esprits. Ainsi ayant de nombreuses qualités, il fut un grand Accompli. La lignée Nédo Kagyu vient de lui.

Il eut cinq disciples principaux qui étaient Namtcheu Migyour Dordjé, Palyul Kunzang Sherab, Dzogtchen Padma Rigdzin, Gotché Orgyen Thartchin, Nédo Détchen Rinpotché. Il eut également beaucoup d’autres grands disciples.