Pages Menu
Categories Menu

Le Quatorzième Shamarpa

Mipham Chokyi Lodro (Invincible Intelligence de l’Enseignement), connu également sous le nom de Kunzig Shamar (Détenteur de la coiffe rouge qui voit la totalité), le précieux Maître est né à Dergé, au Tibet en 1952. Il est la quatorzième incarnation d'un être réalisé. Ce grand bodhisattva, de qualité égale à celle du Gyalwa Karmapa, est une émanation du Bouddha Amithaba, "Lumière infinie". Il est le deuxième Maître le plus important de la lignée Kagyu après le Karmapa. Les Karmapas sont parfois désignés sous le nom de Lama à la Coiffe Noire, se référant à leur couronne noire. Le second Karmapa, Karmapakshi, a prophétisé qu’à l’avenir, le Karmapa se manifesterait sous la forme de deux Corps de Manifestation. Plus tard, le troisième Karmapa Rangjoung Dorjé présenta à son principal disciple, Khedrup Drakpa Sengé, une coiffe rouge qui était une réplique exacte de sa propre coiffe noire. Le Karmapa expliqua que cela symbolisait leur nature identique et donc la lignée des Shamarpas a commencé.

En été 1956, à l’âge de quatre ans, en reconnaissant de vieux moines du monastère Yangpachen, la résidence ancestrale des Karmapas, Mipham Chokyi Lodro révèle son identité en tant que Shamarpa. Il fut également reconnu par le seizième Karmapa, Rangjoung Rigpai Dorjé comme la réincarnation du treizième Shamarpa et il resta avec le seizième Karmapa de qui il reçut le cycle complet des enseignements Kagyu, jusqu'à sa mort en 1981.

Kunzig Shamar Rinpoché a consacré ses efforts à de nombreux projets initiés par le seizième Karmapa. Il a complété la réimpression du ‘Tengyur’, un ensemble de deux cent quatorze livres dans lesquels les maîtres indiens et tibétains éminents élucident les enseignements donnés par le Bouddha historique Shakyamuni.

Il a co-fondé et donné corps à l’Institut bouddhiste international du Karmapa (Karmapa International Buddhist Institute) à New Delhi, en Inde. L'institut offre actuellement des cours d'études bouddhistes à la fois pour des étudiants ordonnés et laïques. Il a également eu la charge la formation du Karmapa.

Shamar Rinpoché a fréquemment voyagé à l'étranger où il a enseigné dans les nombreux centres kagyu à travers le monde.

Son activité incessante au service de la préservation de l’authenticité de la transmission ne l’a jamais empêché d’être à l’écoute de tous ceux qui le sollicitent

Il a quitté cette apparence illusoire en Allemagne, le 11 juin 2014.

Up